Réussir sa reconversion professionnelle en 6 étapes

Vous cherchez à faire une reconversion professionnelle, et de changer de métier ? Cette reconversion professionnelle peut être soit choisie, soit subie. Mais quelle que soit votre situation, c’est une période délicate, avec une prise de risques qu’il ne faut pas  prendre à la légère. Pour que tout se passe au mieux,  nous vous dotons de  6 conseils pour passer ce cap de la meilleure façon.

  • La mise au point

Avant de penser à la reconversion professionnelle, il faut commencer par faire le point sur votre situation actuelle et sur ce que vous voulez faire. A la question de savoir pourquoi voulez-vous changer de métier, certains répondent qu’ils veulent tout plaquer parce que leur environnement de travail ne leur convient pas. Pour peser le pour et le contre, il vaut mieux commencer par  réaliser  un bilan de compétences. Sinon, vous pouvez aussi lister ce que vous avez apprécié dans votre passé professionnel et que vous aimeriez conserver, puis ce que vous avez détesté et Vérifiez par la suite si cela correspond au métier visé.

  • L’analyse du marché

Vous êtes intéressé par un secteur d’activité, mais que vous n’en connaissez pas beaucoup sur le domaine ? L’analyse du marché est donc un passage obligatoire. Soyez prévoyant, et renseignez-vous sur le secteur qui vous intéresse, pour vérifier s’il est  porteur.

  • Une rencontre avec les professionnels du secteur

Entrez en contact avec les personnes qui pratiquent le métier que vous visez, et essayez de les rencontrer. Ils vous aiguilleront certainement, vous parleront des potentielles difficultés, ou au contraire vous conseilleront de franchir le cap. Puis, mener une “enquête métier”, en appelant le service RH des entreprises du secteur dans lequel vous souhaiteriez vous reconvertir, ou en leur envoyant un document questions / réponses. Cela peut vous permettre d’évaluer un métier et surtout de valider.

  • Les centres de formation

Afin de ne pas vous lancer sans savoir où vous mettez les pieds,  entrer en contact avec des personnes qui se sont déjà reconverties dans le métier qui vous intéresse. Demandez, si vous n’avez aucune compétence dans le domaine visé, des renseignements à des centres de formation, pour assister par exemple à une séance de présentation, ou de discuter avec d’anciens élèves, et  mettre à profit le montant acquis acquis dans votre Compte personnel de formation (CPF).

  • Redevenez débutant

Pendant votre analyse de marché, vous vous êtes surement  renseigné sur les salaires proposés aux personnes qui se sont reconverties avant vous sans oublier que vous repartirez de zéro si vous changez de voie, car se reconvertir, c’est accepter d’être payé comme un junior, même quand on a 20 ans d’expérience derrière soi, et Il est important d’en prendre conscience avant de se lancer, surtout quand on a une famille à charge et des dettes à rembourser.

  • Les métiers qui ressemblent au vôtre

Il est tout à fait possible de se tromper de voie et il y a donc  le risque d’avoir payé pour une formation et d’avoir dépensé énormément de temps et d’argent pour rien, poursuit. Il y a lieu donc de privilégier les métiers qui requièrent des compétences proches de votre ancienne profession au lieu de devoir tout apprendre, entièrement.

Contactez-nous pour vous informer davantage pour les activités du Fongecif IDF sur ce site https://www.gefor.com/fongecif-idf-dernier-delai-pour-deposer-son-dossier-de-financement/